16 décembre 2010

Dédicaces sur E-Bay.

Mon collègue et surtout ami Philippe Xavier a posté un sujet
sur la vente d'albums de BD dédicacés (en l' occurrence les siens, moi-même n'étant que peu touché par le "phénomène", différence de notoriété oblige...):

http://xaveland.blogspot.com/2010/12/dedicaces-sur-ebay.html

Cette pratique, fruit d'une poignée d'individus mais tout de même lamentable où le triste-sire revend dès le lundi sa dédicace du dimanche,
peine à trouver une solution adéquate (dédicaces payantes, lieux spécifiques et centralisés etc.).

La plus simple et sûrement la plus efficace serait que les quelques personnes susceptibles d'être intéressées par l'achat de ces produits ne cautionnent pas ce commerce (utopique isn't it?).

Comme le disait Coluche:
"Quand on pense qu'il suffirait que les gens arrêtent de les acheter
pour que ça se vende plus, quelle misère!"

14 commentaires:

  1. éfix le gaulois16/12/10 13:15

    Hélas ! ce problème souvent débattu est insoluble, on n'empêchera jamais une petite poignée de faux fans, sauf de l'argent facile, de revendre une dédicace le lendemain (et pas des années plus tard, ce que je peux admettre) pour "rentabiliser" le déplacement.
    J'insiste sur le fait que ce n'est qu'une minorité mais je comprend parfaitement le coup de gueule de l'auteur qui se sent trompé.
    Il y aura toujours des "vrais" collectionneurs, des acharnés, et des margoulins.

    RépondreSupprimer
  2. moi perso j'achète pas de bd sur internet et surtout pas dédicacé, je préfère les achéter dans une bonne librairie du genre au grand nul parre et legend bd dans mon cas, j'adore les dédicace mais aussi la rencontre qui va avec

    RépondreSupprimer
  3. Bien d'accord ! Tant qu'il y aura des cons pour acheter.....Sinon, pas la peine de se prendre la tête sur un sujet tel que celui-ci.Ou peut être inventer un détecteur de vrais fans.

    RépondreSupprimer
  4. éfix le gaulois16/12/10 16:18

    Pour moi aussi Antoine, la dédicace doit NATURELLEMENT être un moment d'échange et discussion avec l'auteur, sinon cela n'a pas d'intérêt.
    J'ai la chance à Vannes d'avoir un libraire qui se démène pour faire venir des auteurs en dédicace, après l'attente est parfois un peu longue (mais rien à voir avec celle d'un salon spécialisé où il y a de nombreux auteurs), seulement la dédicace en est la récompense.
    Il faut toujours que certains veuillent avoir le beurre sans traire la vache !
    Quand au détecteur de vrai fan, F@bos, ça mériterait un brevet !(encore que souvent on voit vite le vrai passionné en causant dans la file d'attente)

    RépondreSupprimer
  5. A mon avis la seule solution qui pourrait avoir de l'effet serait que les auteurs vendent eux-mêmes des dédicaces par correspondance (en plus des rencontres habituelles en librairie et en festivals qui elles resteraient gratuites pour éviter une sélection par l'argent).
    Le souci c'est que cela entraine une charge de travail supplémentaire qui bien que rémunérée n'est pas forcément désirée par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Ben moi...j'ai gardé chacune d'entre elles bien au chaud dans mes étagères

    RépondreSupprimer
  7. Il est encore plus difficile de comprendre pourquoi certains aceptent d'acheter ces dédicaces... A priori, s'ils achètent, c'est qu'ils aiment le travail de cet auteur, s'ils aiment son travail, ils aimeraient sans doute le rencontrer pour en parler avec lui (et obtenir en même temps une dédicace gratuite en souvenir de cette rencontre).Comme les manifestations diverses permettant de rencontrer les auteurs se tiennent un peu partout (même au fin fond de l'ain)ce n'est pas très difficile de réaliser son rêve.
    Bref j'y comprend rien ...

    Sinon, pour ceux que cela interesse, je vend la serviette de table (en papier) qu'a utilisé Sylvain le week-end dernier et il y a même dessus des restes de tartiflette. Il n'y en aura pas pour tout le monde, qu'on se le dise!

    RépondreSupprimer
  8. Fabrice, j'ai beau apprécié le travail de Sylvain, je préfèrerais gouter la tartiflette !!lol!
    c'est insoluble, mais comme c'est surement le fait d'une minorité..ppfff
    argent facile? ouais faut qd même vouloir se farcir l'attente...bah de toutes les façons c'est un comportement qui m'échappe. Et si simplement le gars avait été déçu de sa dédicace? c'est possible qd même.
    mea culpa ! j'ai acheté sur le net un exemplaire dédicacé de chrome, et j'ai eu le beau dessin de Patrick Pion dédicacé à "stéphane"...bon je ne m'appelle pas stéphane et surtout ladite bd a été acquise pour le cahier spécial épuisé...et comme personne n'avait proposé d'enchère, le propriétaire (surement Stéphane d'ailleurs! lol) à revu ces prétentions à un prix normal, raisonnable. Le beau dessin pour le beau dessin, bof. C'est plutôt l'oeil vif et pétillant du dessinateur (lorsqu'il ne s'est pas empiffré de tartiflette ! lol), l'échange humain qui est intéressant. Mais Efix reconnais q cet échange est supra limité, mais il a le mérite d'exister.
    le sujet est inépuisable, et je pourrais également lancé sur le tapis la folie des tarifs des premiers tirages,des éditions spéciales, des tirages de luxe...et encore quand les bonus sont vraiment intéressants (au delà du bel objet façonné)et les tarifs pas exhorbitants...bref un petit monde,la bd, spécial quand même.
    Pas grave Sylvain, fais nous rêver avec tes planches de la mort qui tuent, réalisées ds des conditions extrêmes avec enfants armés d'épées et chat insolent ! lol !

    RépondreSupprimer
  9. éfix le gaulois17/12/10 09:34

    MAEY, en lisant ta prose, je me demande si tout simplement les auteurs ne devraient pas demander à connaître le nom de la personne qui reçoit la dédicace et l'indiquer sur leur oeuvre.
    Après, difficile d'exiger une pièce d'identité (encore que personne ne refuse quand il règle par chèque au supermarché).
    J'ai aussi une dédicace indiquant le lieu et le jour où elle a été réalisée.
    ça aurait le mérite de savoir qui la reçoit, et qui et quand il la revend.
    Enfin, de mon vivant, j'espère bien ne jamais mettre en vente une de mes dédicaces, après ... je ne serai plus là pour voir !

    RépondreSupprimer
  10. Je vous rejoins tous dans vos ressentis et développement. Mais Efix le gaulois (j'aime ton pseudo tiens! un rapport avec un petit chien blanc accompagnant un mangeur de sanglier pas gros?), reconnais que c'est délicat de demander une pièce d'identité. J'ai fait une fois, et dans un petit festival dont je tairais le nom pour que les chasseurs de dédicaces ne le polluent pas... et puis non le coin est super sympa et si çà vous dit les gars...festival de la bande dessinée médiévale à Sainte Enimie, d'ailleurs Philippe Xavier, l'ami de Sylvain était présent et il n'y avait pas une queue démentielle du tout, mais bon comme je n'apprécie pas plus q çà son trait (même si je reconnais q qq unes de ces planches qui ont été exposées à la galerie Maghen déchirent...) et que je ne revends rien sur le net et que je préfère laisser la place aux personnes qui apprécie son style... ben je me suis naturellement tourné vers d'autres...
    je vous sens impatient de connaitre le nom de ce p'tit festival médiéval... c'est la ville de Sainte Enimie qui l'organise, il est limite confidentiel (le site l'impose) avec beaucoup de charme et qq attractions. J'étais en vacances ds le coin par hasard, les enfants s'y sont éclatés, mon petit a gagné le concours de dessin de sa catégorie (il dessine mieux q son père ! lol), et moi à rester avec mes deux monstres chevaliers, ben je n'ai pas pu vraiment profiter des auteurs. mais bon je reste sur ma position quant à la dédicace, la rencontre de 10mn chrono avec même un auteur q j'adore ne vaut pas les yeux de mes monstres fier de porter qq morceaux d'armure ! j'ai même perdu une occasion de rencontrer un deuxième auteur q j'apprécie (Demare) en me faisant gruger une place par une dame qui ne savait même pas qui il était ; le monde de la bd est cruel !! lol.
    bref je m'égare....pardon, Efix je voulais dire q j'ai attendu tranquillement mon tour pour une dédicace pour un pote qui adore un auteur présent. La dédicace n'était donc pas à mon nom, mais çà lui a fait un beau cadeau qui n'a en fait pas de valeur autre q le geste, l'auteur, averti, l'a bien compris. Mais combien de fois ai je vu des petites amies, des copines, des mères faire la queue pour des chasseurs de dédicace? je les vois courir et ai même discuté avec ces compulsifs qui recherchent la dédicace pour la dédicace du moment q l'auteur soit un peu connu ou peut-être en passe de le devenir...
    alors comment faire? est ce qu'il est illégal q X vende après dédicace son album sur le net ? Non
    çà me saoule parce q comme tant d'autres ils font de la dédicace un non évènement tant pour le vrai fan que pour l'auteur... Et je comprends la haine du dessinateur qui a l'impression que l'on se fait du beurre sur son dos...
    çà me semble insoluble, bah c'est pas si grave...Il faut l'accepter, car on n'y peut rien changer...
    Allez je vais me remater ma belle dédicace de Conan de Sylvain, tiens... et non je n'astique pas mes rares dédicaces comme Tank Evan dans "les rois de la glisse"... comment vous n'avez pas encore mater ce chef d'oeuvre d'animation? Foncez c'est plein de second degré, de vérités, et il y a même un collectionneur compulsif (j'ai failli l'écrire en deux mots)! lol !

    RépondreSupprimer
  11. Il est certain qu'il n'existe pas de réelles solutions.
    Qu'un type vende un album que j'ai dédicacé, en vérité, je m'en tape, c'est son bouquin, il en fait ce qu'il veut.Ce qui me gêne plus sur le principe, c'est que ce même type, outre qu'il se fait du pognon avec le boulot d'un autre (parce que dans ce cas-là, ce branque pourrait nous laisser, à nous auteurs, toucher son chèque à la fin de son mois de travail...histoire de voir comment lui accepterait ça..), c'est qu'il prend surtout la place d'une personne appréciant réellement le taf d'un dessineux. Et ce qui rend encore plus médiocre ce genre d'individus, c'est d'utiliser ses propres gosses pour arriver à ses fins.
    Et cette idée qui se répand souvent que la solution serait que les dédicaces soient payantes ne résoudront pas du tout le problème, au contraire...Je pense même qu'elle inciterait encore plus la revente des albums.
    "Ouais! mais c'est le système américain!!" Certes, mais premièrement, les américains n'ont pas que de bonnes idées, ensuite, si les dédicaces sont payantes, c'est aussi parce que les auteurs louent l'emplacement sur lequel ils dédicacent...
    Et si nous devons en France copier le système U.S alors copions-le jusqu'au bout...ce qui en lèsera aussi de toutes façons...

    La seule solution (utopique comme je l'ai dit dans le post)c'est qu'il n'y ait pas de marché pour cette pratique...Or certains libraires ont un stock de BD dédicacées, E-Bay compte pas mal d'offres de ce genre...

    Mais le jour où la BD sera entièrement numérique, comment ils vont faire pour se faire des pépètes sur notre dos?

    RépondreSupprimer
  12. c'est clair Sylvain. Mais je ne suis même pas sur q le fait de se faire du blé sur votre dos soit une notion bien perçue. Le dessin, reconnaissons le est quelque chose qui, dans l'inconscient collectif, reste du domaine du divertissement, de l'amusement. Combien de fois me suis je entendu dire : "fais-moi un petit dessin rigolo, vite fait, pour les 10 ans de mariage" ou "une illustration vite fait comique sur tel article (tout à fait institutionnel, non illustrable, et en dernière mn parce qu'aucune icono n'a été prévue...)
    alors tu penses bien qu'une dédicace...
    d'ailleurs me semble t il ton métier n'est pas référencé au niveau des impôts?
    et puis à une époque où le téléchargement illégal de films et de musique est généralisé...
    bref le pb relevé doit être le fait d'une minorité...méfions-nous de l'effet loupe de l'info et de e-bay, ramené au nombre de dédicaces...et de salons...
    moi je garde mon conan guinebaudien précieusement pour moi ! na ! même super banquable sur e-bay ! je garde mon identité secrète ! voudrais pas être cambriolé ap le succès interplanétaire de tes lames soeurs ! non mais !

    RépondreSupprimer
  13. éfix le gaulois20/12/10 09:16

    pour te répondre MAEY, oui ! mon pseudo est lié à tonton Obélix et ses belle moustaches, son robuste appétit et son tour de taille ... tout à fait normal !!!
    (attention, un menhir sur la figure est vite arrivé, mais tu l'avais déjà compris, c'est bien)

    RépondreSupprimer
  14. Le net est en train de s'enflammer, c'est assez surprenant.

    On est d'ailleurs assez loin du problème de départ. On sent que cet évènement a été le déclencheur de pas mal de choses et que tout le monde en profite pour vider son sac.

    Pour moi, il y a effectivement une réflexion à mener et un système à trouver, et sans doute à inventer.

    Les auteurs ne peuvent sans doute pas continuer à faire du bénévolat X WE par an.

    Les festivaliers ne pourront sans doute pas encaisser un coût lié à la dédicace. Ou en tout cas, en cette période de surproduction, cela ne rendra pas service à la BD, aux jeunes auteurs, ou aux nouvelle séries.Au contraire, cela risque pour moi d’accroître la tendance actuelle.

    Les festivals doivent permettre la promotion de ces jeunes auteurs et de ces séries.

    Les éditeurs doivent aussi peut être rentrer dans le système. Après tout, un festival, c'est de la promotion gratuite, pour eux ?

    Et puis il faudra régler le problème des divers abus, qui restent cependant le fait d'une minorité. Sur le festivals d'angers, par exemple, 2400 entrées, mais combien de revendeurs ? A sans doute moins que les doigts d'une main ...

    RépondreSupprimer