08 septembre 2011

Canoé



Souvenir d'une descente de 8 km
pendant notre séjour dans les Landes.

4 commentaires:

  1. éfix le gaulois9/9/11 08:24

    allez Marie, dis moi quel est le nom du "hurleur" derrière toi qui préfère le bitume ...

    RépondreSupprimer
  2. Le hurleur est une hurleuse c'est notre fille Candice. Pour elle, il y avait trop de bêtes pendant cette promenade en canoé... et sa "contrariété" c'est augmenté quand elle a vu une araignée sur mon épaule et qui ensuite s'est cachée sous mon gilet de sauvetage. On a bien cru que Candice allait sauter à l'eau tellement elle a flippé et je ne te raconte pas quand une bête s'est posé sur sa rame alors là c'était foutu elle ne nous a plus aidé à pagayer !

    Mais comme tu verras au prochain post, Sylvain aussi a eu son lot de frayeur...

    RépondreSupprimer
  3. Ah mais j'ai cru que tout ce barouf c'était les trois gamins, pas juste Candice. :D

    En tous cas j'imagine bien la scène.

    RépondreSupprimer
  4. Nous étions trois dans le canoé, dans l'ordre : moi, Candice et Sylvain.

    RépondreSupprimer